#2 VAFC – Niort : (1-1) En avant Guégan.

Article baptême. Pour le compte de la 8ème journée de Domino’s Ligue 2 Valenciennes recevait les chamois niortais. Notre envoyé spécial Rocco Chtiffredi s’est rendu au Stade du Hainaut pour temps-additionnel… 

L’avant-match 

Cela faisait belle lurette que nous n’avions pas ressenti la pression positive avant un match de VA. C’est de lubricité exclamative que je me suis pointé au stade. Quelques animations aux abords du terrain, l’odeur de frites, l’excitation dans le regard des gens, une tension presque palpable.

La compo du VAFC 

Le match 

2ème minute : Croyez-le ou non mais j’ai loupé le but niortais. Ibrahim Sissoko a ouvert le score sur une passe de Valentin Jacob. Je suis cueilli à froid comme les joueurs valenciennois et le stade ! 0-1 pour Niort.
3ème min : Olivier Guégan tente de réveiller ses troupes sur le bord de la touche et part chercher quelques bidons de gasoil pour son équipe Diesel.
10è : L’entraîneur de VA fait son retour avec le carburant et la distribution commence scré-di.
12è : Pas si discret que ça car Mr Varela a repéré l’entourloupe et va voir directement le coach nordiste. Ni une ni deux Varela avec un air hautain dégaine le carton jaune. Guégan a à peine le temps de sourciller que c’en est déjà trop pour le chauve qui lève le carton rouge vers le ciel gris de Valenciennes ! Expulsion de l’entraîneur du VAFC !

(Sans rancune les deux hommes se quitteront bons amis, cf la vidéo ci-dessous) :

18è : Jorris Romil est au sol après un choc avec Passi. Carton jaune pour le niortais.
19è : Le natif de Creil ne peut continuer et sort sur civière, Chevalier fait son entrée.
22è : Frappe de Gauthier Hein au-dessus de la cage d’Allagbé.
29è : Varela danse avec lui-même sur l’autoroute du déplaisir et met un carton jaune à Dacosta.
30è : Frappe de Cabral bien captée par le portier des chamois.
38è : Deuxième avertissement pour Dacosta à la suite d’un attentat sur Cabral qui filait au but. Le défenseur niortais est expulsé.
40è : But de Chevalier sur coup-franc! Le jardinier du Stade du Hainaut est prévenu, il n’aura pas besoin de nettoyer la lucarne car le numéro 9 valenciennois s’en est occupé: un bijou 8 carats.
45è : Mi-temps (1-1).

Les + : VA domine. L’ambiance est montée d’un cran dans les tribunes. C’est Rio en Septembre. Il y a la place pour les hommes d’Olivier Guégan, d’autant plus que Niort est réduit à 10 après l’expulsion de Dacosta.
Les – : Varela ne fait pas preuve d’une grande pédagogie et Valenciennes est orphelin sans son entraîneur. Comme un livre sans couverture.

46è : Comme ce glissement en soi, comme un éternel recommencement c’est la seconde période. Brassier remplace Bong. VA fait tourner la balle et essaie de faire sortir les joueurs niortais qui se sont regroupés dans leur moitié.
48è : Frappe du capitaine Valenciennois juste à côté des buts niortais. Dos Santos c’est un peu le Rocketman de l’équipe de véha. Une véritable fusée lorsqu’il est lancé, capable d’effectuer des montées de cet acabit plusieurs fois par match.
51è : Grosse débauche d’énergie de l’ancien girondin Sessi D’Almeida. Il est partout : en défense, en attaque, au pressing, à la distribution des sandwiches, du courrier et de la messe du dimanche.
53è : Lorsque l’on parle du loup… carton jaune pour l’homme aux trois poumons pour une faute au centre du terrain qui interrompt la contre-attaque niortaise.
55è : Gauthier Hein est intéressant sur le côté droit car il amène de la percussion. Le surnom de La Crampe lui sera attribué en fin de match parce qu’il le vaut bien.
63è : Chergui rentre à la place de Cabral.
69è : Parfaitement lancé Baptiste Guillaume trouve la barre transversale comme seul réconfort.
70è : Après s’être pris un petit-pont, la légende raconte que le défenseur de Lilian Brassier est parti acheter du grillage à Jardiland.
77è : Superbe parade de Prior! Un arrêt réflexe sur une tête niortaise à bout portant.
80è : Varela n’aime pas les chiffres pairs et met un second carton jaune à Passi. C’est l’Happy hour! Niort joue désormais à 9!
83è : les supporters du VAFC chantent comme un seul homme. C’est beau et j’en verse presque une larme.
85è : Attaque – défense… Ca chauffe, ça brûle, ça va rentrer… ou pas.
88è : Sur une tentative de contrôle en extension La Crampe s’écroule.
90+2 : Dans un dernier effort Chevalier centre pour Guillaume mais le buteur valenciennois n’est pas en veine ce soir. Comme sur ses précédentes occasions il loupe le coche. Grosse déception dans les tribunes et 2 points de perdus à domicile. Victoire en chocolat de Niort:  2 cartons rouges à 1. Bien sûr on avance, même si c’est à reculons.

Rocco.

-Crédit photo image mise en avant: Twitter @VAFC 
Publicités

Laisser un commentaire